Écologie, Nouvelles

La panique Fukushima: doit-on y succomber?

Fukushima

Notre pauvre Océan Pacifique se fait maltraiter beaucoup ces temps-ci. On vous a parlé dernièrement  dans l’article Ta mer est malade de problèmes de pollution (entre autres), mais nous semblons malheureusement n’avoir qu’effleuré le sujet.

Puisque, comme d’habitude, nous sommes préoccupés par l’état de nos océans et que nous croyons que vous l’êtes probablement tout autant, nous nous sommes penchés sur la question Fukushima… pour y découvrir un casse-tête géant (une pile de morceaux tout juste sortis de la boite)  d’informations plus ou moins crédibles.

En effet, un des sujets qui a fait rage sur les médias sociaux ces derniers temps était les déversements radioactifs de la centrale de Fukushima au Japon. Certains articles aux titres alarmistes comme  » Un cauchemar radioactif« , « Les radiations de Fukushima sont déjà en train de tuer des Nords-Américains »,  et « They’re going to dump the Fukushima Radiation Into the Ocean… »  (« Ils sont en train de jeter la radiation de Fukushima dans l’Océan… ») attirent notre regard puis nous partageons rapidement sans nécessairement nous soucier d’en vérifier la crédibilité… ou même de lire l’article au complet. S’en suit un téléphone arabe d’informations erronées qui, même si elles sont partagées avec les meilleures intentions du monde, contribuent à ajouter à la panique médiatique.

A-Radioactive-Nightmare

Cher VC reporter, nous avons le regret de vous informer que cette couverture pourrait devenir l’image de référence quand à l’importance de vérifier les faits dans le monde journalistique…

Première chose sur laquelle tout le monde est d’accord: il y a bel et bien eu un a accident nucléaire suite au tremblement de terre et au tsunami de 2011 au Japon. Il n’y a pas de doutes là dessus. Il y a aussi un déversement qui semble assez important de matière radioactive dans l’océan Pacifique, et c’est précisément ce qui fait paniquer en ce moment.

Après l’épisode de la fausse carte de la radiation (voir plus haut) qui s’échappe et vient cogner à nos portes, le sujet revient à fond et comme d’habitude emprunte l’autoroute des médias sociaux pour faire plus de chemin, plus vite… en paniquant tout le monde sur son passage avec des articles plus ou moins crédibles. Voici donc un survol de l’information qui est selon moi, plausible:

Premièrement, si vous allez surfer en Californie, au Mexique ou sur la côte ouest canadienne, vous n’avez pas besoin d’avoir peur de vous ramasser avec un troisième œil en sortant de l’eau. En effet, « selon les chercheurs, il est présentement sécuritaire de nager aux plages locales [NDLR. Californie]. Les experts croient aussi que les gens qui vont à la plage n’ont pas à se soucier de la contamination radioactive [venant de Fukushima] dans le futur, à cause de la dispersion due aux courants dans l’océan », selon Peter Shellenbarger de l’organisme Heal the Bay.

Blinky

Notre ami Blinky, le populaire poisson radioactif des Simpsons

Et maintenant, la grande question du poisson. Peut-on en manger sans risquer de briller dans le noir? En grande partie, oui.

« La côte ouest des É-U n’aura très probablement pas plus de 20 Bq/m cube de radiation. Comparez ces valeurs à cette carte de radiation au Cesium-137 dans l’océan avant Fukushima (1990) [voir ci-dessous]. La radiation augmente dans le Pacifique, mais elle est multipliée par 10, pas par mille. De plus, après avoir vu cette carte, j’arrêterais probablement de prendre des capsules d’huile de poisson de morue de la mer Baltique et j’éviterais de manger du caviar de la Mer Noire (cette radiation vient de Chernobyl) bien avant d’arrêter de manger du poisson qui vient de l’océan Pacifique » écrit Kim Martini, PhD en océanographie qui travaille pour l »Institute of Marine Science »  à l’université d’Alaska Fairbanks. (** Bq = Becquerel. Le becquerel est l’unité de mesure de radiation émise par du matériel radioactif **)

radioactivity5_h

Quantités de Césium-137 dans nos océans en 1990.
Source: http://www.whoi.edu/page.do?pid=83397&tid=3622&cid=94989

 

Il est par contre important de savoir que certaines zones de pêches au Japon sont toujours fermées et que si vous êtes vraiment, vraiment inquiets, essayez de ne pas consommer de poisson qui vienne du Japon même si les chances que vous puissiez en obtenir qui provient de cette région en ce moment sont plutôt faibles. Quant aux poissons qui viennent du reste du Pacifique, ils sont sécuritaires à manger. Comme l’explique Kim Martini dans son article, les poissons sont des animaux assez paresseux. Certains d’entre eux, comme les thons, sont plus hyperactifs et donc se déplacent plus, peuvent avoir une augmentation de la radioactivité, même si elle n’est pas nocive (selon Miriam Goldstein dans cet article).  De toute façon, diminuer notre consommation de poissons comme le thon n’est pas une mauvaise chose en soi, mais on devrait s’inquiéter beaucoup plus de la pêche intensive et des niveaux de mercure dans les gros poissons prédateurs que du niveau de radioactivité, semble-t-il…

 

radiation

Cette charte met les choses en perspective: pour voir l’image en plus grand et pour la source, cliquez!

Et juste pour confirmer tout cela, nous avons donné un petit coup de fil à Peter Shellenbarger, analyste scientifique et des politiques, spécialisé en qualité de l’eau, de l’organisme Heal The Bay et auteur de l’article « Answers to questions about possible Fukushima Radiation in California« . En gros, il nous a expliqué que même s’il y a beaucoup de gens qui disent avoir fait des recherches et qui publient des articles sur internet, souvent ces gens n’ont pas de connaissances approfondies du sujet. Il semble y avoir beaucoup de gens qui sautent aux conclusions en reliant deux phénomènes sans avoir de preuves scientifiques pour le faire. Il ne faut pas oublier qu’il y a une tonne de gens extrêmement intelligents, de scientifiques, qui travaillent sur le sujet en ce moment et que si quelque chose devait être découvert, il y a de fortes chances qu’ils le trouvent puisque c’est leur travail et leur passion et qu’ils n’ont aucune raison de cacher ce genre d’information, au contraire.

Si vous voulez vous garder au courant de la situation, une des meilleures sources que nous avons trouvées et qui nous a aussi été recommandée pas Peter Shellenbarger est le site web du Woods Hole Oceanographic Institution, une ONG qui travaille en recherche dans tous les aspects de l’océanographie et qui ont publié une série très complète, crédible et intéressante sur notre sujet du jour dans leur magazine Oceanus : Fukushima and the Ocean.

 

Pour conclure, nous pouvons certainement dire qu’il a été difficile de juger de ce qui est vrai et faux dans tout ça. Je crois par contre qu’après plusieurs heures de recherches et de lectures, la tendance semble être que la communauté scientifique est d’accord sur le fait que nous n’avons pas besoin de nous inquiéter, ici en Amérique du Nord, de la radiation qui vient de Fukushima pour notre santé.

manipul2.3

Et si on changeait le livre pour un ordinateur…

Dans ce genre de sujet, il est parfois difficile de ne pas céder à la panique lorsqu’on lit un article terrifiant (souvent écrit par une personne terrifiée). Vous souvenez-vous de l’époque où les gens disaient « je l’ai vu à la télé, ça doit être vrai » ? À quel point cela semble-t-il désuet aujourd’hui?  Et si on vous disait, « je l’ai lu sur internet, ça doit être vrai »? Est-ce bien mieux?

Alors s’il-vous-plaît, utilisez votre esprit critique! Recherchez, lisez (au complet!) et surtout, questionnez!

Dominique Granger

 

 

Sources et liens utiles:

Bonne série crédible sur Fukushima:

http://www.whoi.edu/oceanus/series/fukushima

http://www.whoi.edu/page.do?pid=83397&tid=3622&cid=94989

Article intéressant, bien écrit et plutôt amusant, en plus d’avoir tout un tas de liens et sources intéressants:

http://deepseanews.com/2013/11/true-facts-about-ocean-radiation-and-the-fukushima-disaster/

Questions et réponses sur Fukishima par Peter Shellenbarger:

http://www.healthebay.org/blogs-news/answers-questions-about-possible-fukushima-radiation-california

 

Vous en voulez plus? BAM!

http://www.sciencesetavenir.fr/crise-nucleaire-au-japon/20130806.OBS2432/deversement-d-eau-radioactive-a-fukushima-quelles-consequences.html

http://www.huffingtonpost.ca/tag/fukushima-radiation

http://www.ibtimes.com/fukushima-power-plant-2-years-later-typhoons-contribute-spread-radioactive-material-1489854

http://www.eastbayexpress.com/oakland/fukushima-panic/Content?oid=3776514

http://www.forbes.com/sites/timworstall/2013/08/10/the-fukushima-radiation-leak-is-equal-to-76-million-bananas/

http://www.bloomberg.com/news/2013-12-06/fukushima-radiation-to-reach-u-s-coast-at-safe-levels-nrc-says.html

http://www.nature.com/news/ocean-still-suffering-from-fukushima-fallout-1.11823

http://www.biogeosciences.net/10/6045/2013/bg-10-6045-2013.pdf

http://newswatch.nationalgeographic.com/2013/09/11/fukushima-fallout-not-affecting-u-s-caught-fish/

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

commentaires